Accueil

Articles récents

Marché de l’art / LE SUD EST SOLAIRE

Météo favorable sur la création contemporaine et africaine. Les expos sont médiatiques, les grands rendez-vous se multiplient et les artistes ont la côte.

Henry ‘Mzili’ Mujunga / La fusée est sur le pas de tir

‘Mzili’ Majunga se déplace donc en permanence. de la forêt de Rumble in the jungle au salon de coiffure cosmique, un dérapage continuel et contrôlé.

Il cherche de cette façon le meilleur éclairage. A ce niveau, il a atteint une altitude optimale avec Afronaut (2019) dans laquelle il met sur orbite ses contemporains africains.

Mary Sibande / Le monde de Sophie

Le quotidien de la servitude. Mary Sibande a créé « Sophie », servante en robe bleue et tablier blanc, pour se rappeler. Apartheid.

Malick Sidibé / Bals poussière

C’était l’époque où l’on venait chez le photographe, bien habillé, le cheveu coupé et le veston croisé. Un moment pas ordinaire, à l’occasion d’un match de foot, d’une communion, du mariage de la voisine, de l’achat de la mobylette. Pas peu fiers assis au guidon, la petite dernière au milieu et Malick Sidibé de l’autreLire la suite « Malick Sidibé / Bals poussière »

Billie Zangewa / Hautes tensions

Attention piège. C’est à l’envers du décor qu’il faut surprendre les toiles de Billie Zangewa. Double fond,double vue.

Lumumba / Ce corps n’est pas soluble dans l’acide

Depuis son arrestation, le 2 décembre à Port-Francqui, sur la rivière Kasaï, jusqu’à son assassinat près de Lubumbashi, le 17 janvier 1961, on sait avec une relative exactitude quel a été le martyr de Patrice Emery Lumumba. Les responsables sont connus, la participation active des Belges, celle de Mobutu, la complicité des puissances occidentales… PeuLire la suite « Lumumba / Ce corps n’est pas soluble dans l’acide »

Désirey Minkoh / L’enfer, et à côté aussi.

Pour faire des images, c’est plus compliqué qu’un clavier. En règle générale, si on excepte les missions spatiales, il faut un type sur place qui appuie sur le déclencheur. Il est parfois compliqué, ce petit geste. En 2003, une épidémie d’Ebola sévit sur l’Afrique centrale. La presse dépeint des situations sorties de l’enfer. Terrible, Ebola.Lire la suite « Désirey Minkoh / L’enfer, et à côté aussi. »

Awa Ouattara / Un matin, il a fallu partir.

Le 6 décembre 2010, Awa Ouattara prend ce qu’elle peut de bagages et laisse tout derrière elle, dans cette maison où elle pense encore revenir … Partir, pendant qu’il est temps.

Ly la Gazelle / un millième de seconde à bâtir

 » Je veux montrer les gens « invisibles », ceux dont personne ne parle, ceux que personne ne voit. » Les images de Ly la Gazelle parlent de ça. Et c’est indispensable.

Martine Dabiré / Dans l’angle de l’étoile

Sophistiquée et un peu plus encore. Les dernières créations de Martine Daribé semblent sorties d’un film. Leur matière même est… hollywoodienne. Un songe, une interview…

Djanel’Ange: la musique, rien que la musique.

Djanel’ Ange mixe les contraires. A l’image de Kinshasa, la belle et la sordide, dans le grand tourbillon du fleuve Zaïre. Enregistrement de son dernier single, « Sugar ».

Coronavirus / Sensibilité accrue

Sur les marchés de Ouagadougou, « Sauve ma patrie » intervient depuis près d’un mois. Objectif : la prévention dans la proximité immédiate des plus faibles.

Cameroun / Transgenre / Entre elle et moi

Transgenre. La ligne incertaine, le miroir qui se dérobe. Et dans la vie de tous les jours ? Césaria et Foé sont Camerounais(e)s. Engagement!

Sanassa Kaba / Les esprits sont invités

C’est une reine, authentique, et son royaume est en Guinée Conakry. Aussi incontestable que la parole du griot ou les présages du vent. Un royaume qu’elle n’a jamais quitté.

Badis Diab / Demain et le jour d’après

Ce n’est pas la réussite sociale qui a amené Badis Diab à l’humanitaire. Ce jeune Algérien de 28 ans a pourtant une trajectoire assez remarquable.

Line Anguissa : cette fois, on en parle.

Victime de violences sexuelles à l’âge de six ans, Line Anguissa se bat aujourd’hui pour les victimes. Son association « Tulipes » vient d’être officialisée. Lieu d’accueil, lieu de vie.

Hasna Haïk: Multicolore

Au pluriel. Tout est au pluriel dans le roman d’Hasna Haïk. Elle le dit ici : multicolore. A l’image du Maghreb et de toute l’Afrique. Rencontre.

Sandrine Nzinda Kissina: la table à partager

 » C’est le moment de montrer de l’entraide. On a réfléchi à ce qui était le plus pratique (…) Le système de la tontine apparaissait le plus adapté. »

Gabon: Laurence Ndong, les questions virales.

Vendredi dernier, le président Ali Bongo Ondimba annonçait des mesures d’accompagnement social. Réactions de Laurence Ndong, figure importante de la diaspora.

Assia-Printemps Gibirila: je me souviens d’un bateau

« On ne peut parler de cette musique d’émotion et de contestation sans parler de ses origines, de l’Afrique, l’esclavage, la condition des Noirs américains… » Interview de l’écrivaine Assia-Printemps Gibirila.

C’EST LE PRINTEMPS QUI REVIENT

Le tissu vient d’Afrique, les robes sont faites en Afrique et elles se vendent en France. Sisters of Afrika, diaspora vivante.

Diaspora: on voudrait faire quelque chose…

« 𝘊𝘰𝘮𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘤̧𝘢 𝘴’𝘦𝘴𝘵 𝘱𝘢𝘴𝘴𝘦́ 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘯𝘶𝘪𝘵 ? » « 𝘑’𝘦𝘴𝘱𝘦̀𝘳𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘵𝘶 𝘯’𝘦𝘴 𝘱𝘢𝘴 𝘴𝘰𝘳𝘵𝘪𝘦 ? » Chaque matin, les mêmes questions. Ils sont à des milliers de kilomètres les uns des autres. L’angoisse est permanente.

Aïcha Sylla: demain, si je veux…

La vie ? trop courte pour n’en avoir qu’une. Un jour, on décide de remettre les compteurs à zéro, de tout recommencer. Aïcha Sylla nous montre l’exemple.

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s