Peinture, Un tableau...
Laisser un commentaire

RDC / Peinture / Kura Shomali, un tableau… / CAMERA OBSCURE

C’est un jour de grande effervescence sur le tarmac de Ndjili airport. Un jour de joie, de fierté et de recouvrance. Et pour cause! Après 150 ans de réclusion coloniale, le fétiche Luba est de retour au pays. Les rues sont en joie et les journalistes déploient les micros et les caméras, et les stylos et les crayons de bois aussi. Les questions fusent de tous les côtés. La terre zaïroise lui a-t-elle manqué ? A-t-il pu aller voir les filles à Matongue ? Visiter l’Atomium ? Ce sont de braves journalistes, avec des vestes de couleur. Ils veulent établir le dialogue. En lingala, on dit masolo. C’est un mot qui peut avoir deux significations.

Société du spectacle, cinéma mensonge, pastiche de la restitution ?

Kura Shomali est dans la foule, sur la gauche de l’estrade, et il prend note. Il a bien compris que le fétiche était ébloui par les flashs. Et qu’il ne comprenait rien à ce charabia. Au bout d’un moment, il tire sa petite langue, toute rouge, toute frétillante. C’est sa réponse, sa déclaration à la presse.

Dans cette confrontation des époques, nos langages ne fonctionnent plus de façon similaire. L’accord du participe passé ne se fait plus.

Masolo signifie le dialogue et en même temps le récit. Dans ce cas, par exemple, Shomali fait le récit d’un retour. Il pose une question, et on voit bien que le fétiche pourrait discuter de tout ça. Mais les journalistes parlent-ils encore sa langue ? Parce que le problème est pour partie dans cette confrontation des époques. Nos langages ne fonctionnent plus de façon similaire. L’accord du participe passé ne se fait plus. Demain, les gens de la presse assisteront à l’atterrissage sur le tarmac d’une actrice hollywoodienne, d’une voiture japonaise, et à nouveau ils vont tendre les micros et allumer les caméras. Société du spectacle, cinéma mensonge, pastiche de la restitution ? Tout à coup, le peintre éclate de rire. Et c’est marrant, un instant, il tire la langue, lui aussi!

,

Le Mythe de la Tribu Luba, 2020, 110 x 180 cm, gouache on paper.
« Masolo », exposition collective ( Maliza Kiasuwa, Joycenath Tshamala, Kura Shomali), jusqu’au 6 novembre, galerie Foreign Agent, Lausanne (Suisse). https://www.foreignagent.ch/exhibitions/masolo/

Roger Calmé (ZO mag’)
Photos: DR, by courtesy Foreign Agent gallery.

Laisser un commentaire