Tous les articles classés dans : Peinture

Nigeria / USA / Plasticienne / ruby onyinyechi amanze / LES CHOSES ONT CHANGE DE PLACE

Le déplacement est une substance qui traverse en permanence le travail de la plasticienne nigériane. Ce carburant lui est absolument nécessaire, comme la migration l’est pour un oiseau, un grand cétacé ou une navette spatiale. Le retour aux terres fermes ne l’intéresse pas vraiment. D’ailleurs on peut supposer que la destination en elle-même ne représente pas plus d’attrait. Par contre ce qui sépare les deux, à savoir l’espace. « Cela ne m’intéresse pas de faire de l’art au sujet du lieu d’où je viens. Je suis de partout et de nulle part.« ruby onyinyechi amanze Son récent travail sur les oiseaux et le thème des pigeons, ses représentations répétées du cosmonaute dans une douce dérive, ses figurations de la danse et du plongeon participent à cette appropriation (romantique) de la substance spatiale et de son énergie illimitée. « Je m’intéresse à l’espace pour son aspect malléable et sans limite. Comment tenir de l’espace entre mes mains, comment l’étirer ou le retourner, jouer avec la tension. Le lieu est bien moins fluide. C’est une notion figée, également très arbitraire …