Tous les articles classés dans : Non classé

Mozambique / Plasticien / Nuno Silas / CETTE IMAGE PLUTÔT QU’UNE AUTRE

A regarder les images de Nuno Silas, il est possible que vous ressentiez un sentiment d’étouffement. Il y a dans ses superpositions, une asphyxie latente qui n’est pas due au hasard. Comme il le dit lui même : « je travaille sur des impulsions intérieures: ré-photographier, pixeliser mon image, puis superposer et associer cette représentation complexe au sentiment de désir, dans un corps asphyxié, confronté à la violence et parfois à la puissance spirituelle qui s’exerce à l’intérieur. » Immanquablement, il arrive un moment où l’air vient à manquer, dans ce tourbillon de souffrance et de délivrance simultanées. Stop, rewind et retour au textes de Achille Mbembe (Critique de la raison noire), auquel le plasticien se réfère volontiers. Le philosophe réfléchit le corps et celui qui l’habite comme un terrain d’enjeux multiples. « Le corps noir est lié à une géographie spécifique et à des éléments associés à la condition raciale – étrangeté, infériorité et «primitivisme». » Traduit en clair, nous sommes dans le vacarme de nos vies, inévitablement reliés à des images de violence, de frustration et d’incertitude. L’artiste …