Auteur : Roger Calme

Caraïbes / Plasticien / Dessins / Ernest Breleur / LA PASSERELLE VA DU FLEUVE A L’ETOILE

C’est tellement relatif le commencement (ou la fin) d’une histoire. La finitude lui est étrangère, la sédentarité hors de ses mots. Depuis une bonne trentaine d’années, Ernest Breleur fonctionne ainsi, par la mobilité et le passage. Plusieurs fois, il s’est trouvé dans un endroit, lequel nécessitait un franchissement. Qu’on parle de la vie, du lieu qu’il habite ou de la peinture, l’homme fonctionne de cette façon. Il tourne des pages, il franchit des gués. On le retrouve sur l’autre berge.