Auteur : Roger Calme

𝗕𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮-𝗙𝗮𝘀𝗼 / 𝗕𝗜𝗦𝗢 𝗼𝗳𝗳 𝗦𝗰𝘂𝗹𝗽𝘁𝘂𝗿𝗲 / 𝗠𝗼𝘂𝘀𝘀𝗮 𝗦𝗮𝘄𝗮𝗱𝗼𝗴𝗼 / 𝗖𝗘 𝗤𝗨𝗘 𝗟’𝗘𝗦𝗣𝗥𝗜𝗧 𝗠𝗨𝗥𝗠𝗨𝗥𝗘 𝗔 𝗧𝗢𝗡 𝗢𝗥𝗘𝗜𝗟𝗟𝗘

Il est toujours utile de se rapprocher des esprits. Au moment du désarroi, ou dans les affres de la jeunesse, ils apportent la cohérence et l’aplomb. Posez alors la sculpture sur le sol et vous verrez qu’elle tient mieux. L’équilibre lui est venu.

𝗠𝗮𝗱𝗮𝗴𝗮𝘀𝗰𝗮𝗿 / 𝗽𝗹𝗮𝘀𝘁𝗶𝗰𝗶𝗲𝗻𝗻𝗲-𝗽𝗲𝗶𝗻𝘁𝗿𝗲-𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝗴𝗿𝗮𝗽𝗵𝗲/ 𝗠𝗲𝗻𝗱𝗿𝗶𝗸𝗮 𝗥𝗮𝘁𝘀𝗶𝗺𝗮, 𝘂𝗻 𝘁𝗮𝗯𝗹𝗲𝗮𝘂… / 𝗟’𝗛𝗢𝗠𝗠𝗘 𝗗𝗘 𝗗𝗢𝗦

Par instant, il y a cette impression qu’elle est là sans y être. Une partie d’elle donne le change et met du rouge sur ses lèvres. Pourtant, la minute d’après, ce n’est plus tout à fait elle.

France / Dialogue Quai Branly / « Art de la mémoire et mémoire des arts » QUELS FLEUVES NOUS TRAVERSENT ?

La mémoire est un lieu étrange, intermédiaire et d’une architecture en déplacement permanent. En fait, il faut regarder ses pièces avec une grande attention. Selon l’angle de vue, elles n’ont pas les mêmes dimensions, l’espace est encombré de choses différentes et les gens qui les habitent parlent des langues insoupçonnables.

Burkina Faso / Peinture / Kader Boly / LA TERRE, LA TOILE ET LE CIEL

Qu’emporte-t-on dans son bagage au moment de traverser le monde ? Se limiter à l’essentiel sans doute, l’incontournable substance. Qu’emporte-t-on dans son bagage au moment de traverser le monde ? Se limiter à l’essentiel sans doute, l’incontournable substance. Kader Boly parle de ces éléments dans la justesse du tableau. La couleur est identique. Elle est ce ciel immense au-dessus la savane peuhle.