Iran / Dessin / Zahra Zeinali, un tableau… / DE QUOI DEMAIN SERA FAIT ?

Ce qui précède. Il y a un avant dans la peinture. Avant la toile, avant la couleur, avant que les mots ne s’en emparent aussi. Un état premier, qui rassemble des ingrédients, qui esquisse ce que sera le mouvement. Ce n’est pas le commencement du tableau, c’est son âme, dans le tumulte qu’il prévoit. Zahra Zeila est dans cette pièce d’elle, dans ce qui n’est obscur, ni clair, dans ce qui n’est pas peuplé, mais commence à prendre forme. Claire Corcia qui expose aujourd’hui ses tableaux, révèle ce fusain intitulé « Dessin spontané #3, 2002). Tout est là. Avec ce qui chevauche et se confond, sur les visages qui se touchent et s’opposent, dans cette intimité (autre titre d’œuvre) que l’on préssent et qui est à la fois une naissance et une mort.

Selon un même procédé, Zahra montre cette ambivalence dans une autre toile qui s’appelle « Adaptation ». Mais son dessin est plus abouti, plus structuré. On pourrait dire qu’il a commencé sa complète métamorphose. Dans l’ instant suivantt, et c’est le propre de ce travail, un évènement succède. Les monstres, les victimes, le charnier horrible prononce son vocabulaire. Nous n’en sommes pas à cet moment de la toile. Nous sommes dans ce qui commence à se tramer. Et toute la qualité du dessin tient dans ce non-dit prévisible.

Regardez avec attention ces traits et cette masse d’acrylique sombre, mouvante, comme une voile qui se déplace. Regardez cette jeune femme qui porte une robe de plumes, penchée sur le corps de son amant. La jeune femme a le regard rempli de crainte. Elle surveille à la dérobée cette porte qui pourrait s’ouvrir. Le dessin concentre, et il a cette vivacité de la vérité, il fixe un instantané, sur lequel l’auteur, la peintre, pourront plus tard relater l’histoire. Parce qu’il y a un récit et que le tableau à venir nous le relatera.

« Au pays des merveilles », galerie Claire Corcia, jusqu’au 6 mars 2023 (Paris).
https://galerieclairecorcia.com/
Roger Calmé (ZO mag’)

A lire aussi : https://zoes.fr/2023/01/21/iran-zahra-zeinali-ce-que-les-marionnettes-disent-ce-que-les-photographies-racontent/
et : https://zoes.fr/…/iran-peintures-zahra-zeinali-le…/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :