Pays-Bas / peinture / Annika Lochtman, un tableau… / Maman Amour

Plusieurs fois, et très souvent même, Annika Lochtman ouvre des choses indiscrètes. Elles ont trait à la chair, aux étreintes coupables, aux intentions toxiques. Pas besoin de mettre des adjectifs. L’extrémité est de couleur rouge et la fièvre l’habite. N’en attendez pas plus, cette fois, aucune eau trouble par-dessous la couleur. Il s’agit simplement d’une maman et de son enfant. Une forme de Nativité qui convient à la saison, dans cette inflation galopante et ce délaissement pour la chose mystique.

La maman tient dans ses bras son chérubin. Elle est une femme à la chevelure opulente. A son habitude, Annika Lochtman peint dans des couleurs anodines, la normalité. Le bleu est pâle, comme la fleur du myosotis, comme le maillot des jeunes baigneurs, ou la jeune fille assise (Mélancolie, 2021) sur un siège. Puis elle porte ensuite une attention (colorée, violente) sur un point précis. Souvent il s’agit d’un « kiki », d’un téton ou d’une vulve qui transpire. Ici rien de tel, mais deux bouches rouges, deux cœurs pleins de sens, qui disent la parole.

Et cet enfant qui regarde le fruit rouge. L’enfant qui porte un grand désir. 

L’enfant regarde avec la plus grande attention ces lèvres peintes, comme les hommes d’ailleurs, pour des raisons différentes, mais guère plus que ça. La bouche dit l’Amour, elle rassure, elle pose le baiser réparateur… Mais le tableau d’Annika tient d’une Nativité expressionniste, aux temps les plus misérables. La Verge est une vraie brune aux yeux ourlés de fatigue. Son bras porte une résille comme les filles de joie qui attendent le julot (*). Et cet enfant qui regarde le fruit rouge. L’enfant qui porte un grand désir. Annika nous réserve toujours une petite surprise.

(*) maquereau, proxo…

Amour, 40 X 50 cm, huile, acrylique et encre sur toile, nov. 2022
RC (ZO mag’)
Photo : © Annika Lochtman
A lire aussi : https://zoes.fr/…/afrique-du-sud-hollande-peinture…/
https://www.facebook.com/profile.php?id=100006713227133

𝗡𝗲𝗱𝗲𝗿𝗹𝗮𝗻𝗱 / 𝘀𝗰𝗵𝗶𝗹𝗱𝗲𝗿𝗶𝗷 / 𝗔𝗻𝗻𝗶𝗸𝗮 𝗟𝗼𝗰𝗵𝘁𝗺𝗮𝗻, 𝗲𝗲𝗻 𝘀𝗰𝗵𝗶𝗹𝗱𝗲𝗿𝗶𝗷…
𝗠𝗢𝗘𝗗𝗘𝗥 𝗟𝗜𝗘𝗙𝗗𝗘…

Meerdere keren, en heel vaak zelfs, opent Annika Lochtman indiscrete dingen. Ze hebben te maken met vlees, schuldige omhelzingen, giftige bedoelingen. Het is niet nodig om bijvoeglijke naamwoorden te plaatsen. De extremiteit is rood van kleur en de koorts bewoont het. Verwacht niet meer, dit keer geen troebel water onder de kleur. Het is maar een moeder en haar kind. Een vorm van kerststal die past bij het seizoen, in deze galopperende inflatie en deze overgave aan het mystieke.

De moeder houdt haar cherubijn in haar armen. Ze is een vrouw met weelderig haar. Zoals gewoonlijk schildert Annika Lochtman in onschuldige kleuren, normaliteit. Het blauw is bleek, zoals de bloem van het vergeet-mij-nietje, zoals het zwempak van jonge zwemmers, of het jonge meisje dat op een stoel zit (Mélancolie, 2021). Vervolgens besteedt ze aandacht (kleurrijk, gewelddadig) aan een specifiek punt. Vaak is het een « kiki », een tepel of een vulva die zweet. Niets van dat soort hier, maar twee rode monden, twee harten vol betekenis, die het woord uitspreken.

Het kind kijkt met de grootste aandacht naar deze geverfde lippen, net als mannen trouwens, om verschillende redenen, maar niet meer dan dat. De mond zegt Liefde, het stelt gerust, het vormt de herstellende kus… Maar Annika’s schilderij doet denken aan een expressionistische kerststal, in de meest ellendige tijden. La Verge is een echte brunette met vermoeide ogen. Haar arm draagt ​​een visnet zoals prostituees wachten op julot (*). En dit kind kijkt naar de rode vrucht. Het kind vervuld van verlangen. Annika heeft altijd een kleine verrassing voor ons in petto.

(*) Pooier

Amour, 40 X 50 cm, olie, acryl en inkt op canvas, nov. 2022
RC (ZO mag’)
Photo : © Annika Lochtman
A lire aussi : https://zoes.fr/…/afrique-du-sud-hollande-peinture…/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :