Inde / Peinture / Pramod Prakash / L’EXTRACTION DE LA COULEUR

Il y a trois ans, Pramod Prakash est parti en résidence dans la cité minière de Dhanbad. Elle est réputée comme l’une des pires du sous-continent. Le charbon extrait à ciel ouvert emploie la quasi-totalité de la population, à commencer par les enfants. Aux mains des mafias locales, la ville croupit dans une invraisemblable pauvreté. Cette réalité, dans la noirceur qui est la sienne, au sens le plus exacte du terme, lui a inspiré des aquarelles comme des constats d’inhumanité. Pramod Prakash est pourtant un peintre de la couleur. L’Inde est tout entière est un continent bariolé et éclatant. Mais ici la toile baigne de cendres et de poussières éteintes. Des multitudes avancent à l’intérieur de ce boyau, des visages creusés comme la terre peut l’être, de la même matière, de la même absence.

Quand on l’interroge sur son travail, le peintre indien parle d’introspection. L’aquarelle dont il se sert véhicule ainsi la couleur contradictoire. Nos vies sont parfois à cette image. « Mes peintures dépeignent les conflits intérieurs, les dilemmes et les doutes de l’âme humaine, dit-il. Les réalités les plus profondes, l’angoisse et l’agitation de l’être le plus profond de l’existence humaine s’expriment d’une manière spontanée. » A l’image de la rue, dans un bourdonnement similaire, le papier renvoie ces échos de couleurs et de sentiments. Et puis il y a Dhanbad.

L’aquarelle semble alors rentrée sous terre. Elle n’est plus qu’un écoulement de suie, une complainte, des mots écrits se devinent, tracés d’une craie grise, des relèves, des quantités de terre morte extraite, des sommes d’argent, le sommeil qui vous terrasse, la vie qui s’en va. Pourtant la couleur est encore là, dans l’épaisseur. On la devine en arrière-plan, sous les gravats, des reliquats qui disent que la vie a été et qu’il en reste quelques souvenirs.

Cette résidence, organisée par l’association locale « India Telling », permettait à l’artiste de rencontrer des jeunes et de les initier aux techniques artistiques. Sous la poussière noire du charbon, quelques flaques de couleur.

,

RC (ZO mag’)
Photos : Pramod Prakash

Repères :
Pramod Prakash est né en 1968, à Ulao, District de Begusarai, Bihar.
Il est diplômé des Beaux-arts (master de peinture) de l’ Université Maharaja Sayajirao Rao, Baroda, Gujarat.
Contact : (20+) Pramod Prakash | Facebook

Expositions (sélection)
2014: Bihar Lalit Kala Akademi Painting Exhibition, Patna (Inde).
2013: BarodaMarch Art show, Mumbai (Inde).
2012: Hub art show, Faculté des Beaux-Arts, Baroda (Inde).
2011: Shimeesha art show, tendances de l’art contemporain indien, Bhopal (Inde).
     Vers le Japon depuis Baroda, Salle d’exposition, Faculté des Beaux-Arts, Baroda (Inde).
2009: Multitudes, exposition de groupe au Durbarhall art Center, Kochi. Organisé par Zen Studio Gallery.
2009: Exposition collective Max Mular Bhavan, Bangalure.
2008 : Exposition personnelle à la Sarjan Art Gallery, Baroda.
2006 : Exposition collective de Drawign et Painting au Centre Abhayashraya pour les arts visuels, Patna.
2001: Exposition de groupe par « Art Works », Mumbai.
     Exposition de groupe, Birla Centre of Arts, Mumbai.
2000: Exposition collective de sérigraphie à Art Core, Vadodara (Inde).
2000: Exposition de groupe avec « Orange Group of Artist » à la galerie Rangbhoomi, Vadodara.
1998 : Exposition d’œuvres, Faculté des Beaux-Arts, Vadodara.
1997: Exposition 50 ans de l’indépendance, Faculté des Beaux-Arts, Vadodara.
1996: A.I.S.F.A.C.S. Drawing Exhibition, New Delhi (Inde).
1996 : Exposition annuelle de l’Académie Lalit Kala de l’État du Gujarat, Ahmedabad (Inde).
1995 : Exposition de la Mumbai Art Society, Mumbai.
1995: Exposition collective, Faculté des Beaux-Arts, Vadodara.
1993 : Exposition de la Mumbai Art Society, Mumbai.
1993: South Central Zone, Exposition de peinture, sculpture et graphisme, Nagpur, Maharashtra.
1992: Rajasthan State Lalit Kala Academy Annual Exhibition, Jaipur.
1992: Exposition de peinture, sculpture et graphisme, Nagupur, Maharastra (Inde).
1992 : Exposition annuelle de l’Académie Lalit Kala de l’État du Gujarat, Ahmedabad.

Un commentaire sur “Inde / Peinture / Pramod Prakash / L’EXTRACTION DE LA COULEUR

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :