RDC / peinture / Roger Botembé / UN TAUREAU ROUGE, SUR UNE COLLINE, AU-DESSUS LE FLEUVE

A la mort de Botembé, un court instant, la lumière revient sur ce peintre (considérable), que les critiques ont tôt fait de classer comme un académicien. Bêtise, incommensurable connerie. Botembé est un artiste qui fouille dans la tripaille de la matière et du sens. Il est l’un des premiers qui ait réfléchi avec cette acuité sur la puissance du masque et celle de l’écriture. Et puis il y a les scènes quasiment mythologiques que la vente Stanley permet de redécouvrir.

C’est une chance de pouvoir admirer ces dessins au fusain (collection Julie Theys) , réalisés en 2005, et qui précèdent de trois ans la réalisation de cette grande acrylique rouge, figurant elle aussi un taureau interrogateur. Botembé a débuté à cette époque une série formidable sur les bœufs. Cet animal silencieux, massif, cette force immuable l’interpelle. Il commence alors par des esquisses pleines de lumières, comme le seraient des cendres soulevées par le piétinement. Et puis il y a ce « cadrage », la même horizontalité formidable, le même visage dans l’affirmation de lui-même. Et cette proximité des corps, masculin/féminin que la toile affirme pleinement. La parenté avec le masque, autre sujet de réflexion chez Botembé, est évidente. Un masque cérémonial, superbe, identificateur du rôle. Tout est déjà là, dans le fusain, mais en plus, il y a le mouvement, dont le peintre zaïrois parle souvent. Ce mouvement qui est un fondement de la peinture et du sentiment.

Il vient alors à l’esprit cette figuration similaire du taureau sur les collines espagnoles. Ces grandes silhouettes métalliques, peintes de noir, dans un contrejour royal, dominent des paysages entiers. Imaginez que le gouvernement a eu l’idée de les enlever. Un mouvement populaire s’y est opposé. Bref, les bœufs de Botembé sont de cette nature et ce serait une première raison d’être à Bruxelles, ce 30 juin. Botembé est décédé en 2019. D’autres artistes de son époque sont encore de ce monde. Taureaux rouges, immobiles, posés au sommet des collines.

Modern and contemporary art, le 30 juin 2022, Stanley’s auction, Kouterveldstraat, 2-4 1831 Diegem (Belgique).
RC (ZO mag’)
Photos: by courtesy Wilagama et Stanley’s auction.
Modern & Contemporary Congo Art – Stanley’s Auction (stanleysauction.com)

Repères:
Roger Botembé est né le 4 mars 1959 à Kinshasa (RDC). Il est diplômé de l’Académie Royale des Beaux-arts de Belgique (1986)
En 1992, Roger Botembe fonde les Ateliers Botembe, école congolaise d’art contemporain africain. En outre, il a été professeur associé et chef de la section Arts-Plastiques à l’Académie des Beaux Arts de Kinshasa

Expositions personnelles (sélection)
1996 : Galerie Cantharide, Kinshasa, RDC.
1999 : Musée National de Kinshasa et salle d’exposition de l’Académie des Beaux-Arts, Kinshasa.
2000 : Hôtel Sodehotel La Woluwe, Bruxelles, Belgique.
2001 : « Trans-symbolisme du masque africain », Galerie Cantharide/Hall de la Gombe /Centre Wallonie Bruxelles, Kinshasa.
2003 : « Trans-symbolisme du masque africain et présentation du catalogue de Roger Botembe », Hôtel Memling, Kinshasa.
     « Trans-symbolisme du masque africain », Gallery MOMO, Johannesburg, Afrique du Sud.
2005 : « De la renaissance au Trans-symbolisme africain », Gallery MOMO, Johannesburg.
     « Le Silence des Masques », Galerie Symphonie des Arts, Kinshasa.
2006 : « Congo River », Résidence Thierry Taeymans, soirée de gala Rawbank, Kinshasa.
2007 : « Le silence des Masques », Galerie MOMO, Johannesburg.
2009 : Galerie Symphonie des Arts, Kinshasa.
2010 : « Le Soleil », Galerie Arts Pluriels, Abidjan, Côte d’Ivoire.
2015 : « Sakofa », présentation du livre et exposition, Résidence Thierry Taeymans, Mont Fleuri, Kinshasa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :