Syrie / Mustafa Nasser, un tableau… / Une nuit, un port…

La toile est un livre de bord, sur lequel Mustafa Nasser consigne sa vie de marin. Si vous feuilletez cet ouvrage visuel, vous verrez que la traversée est longue, faite de mille détails et mélancolie. Il arrive qu’un nuage solitaire fasse un peu de pluie sur le pont. Cette fois, le capitaine a jeté l’ancre dans une capitale noire. Puis il est revenu par le détroit de Gibraltar, ses cales remplies de poisson. Une nuit, son cargo entre dans le port. C’est un lieu vaste et vertical, bordé d’immeubles somptueux, illuminé de lumières complexes.


Dans ce chenal, la ville est immense, posée sur l’eau sombre. Il y a une forme de mystère au dessin des façades, aussi secrètes que le sont les falaises sorties des brumes. Mustafa Nasser peint des retrouvailles, apaisées et impressionnantes en même temps. Le port est un endroit qui multiplie les gestes, les passions, qui posent le sentiment à sa vraie place.


Il est difficile de dire si la toile ou la navigation tient le plus de place dans sa timonerie. La timonerie est un poste d’observation. On y consulte les cartes, des conversations s’établissent avec d’autres navires. Parfois, on s’assoit à une table et on regarde dans le verre, le liquide qui bouge comme une vague. Dans ce tableau, Mustafa est debout, face au chenal, dans la ville ouverte, comme deux bras qui l’accueillent.
Bateau / Port, acrylique sur papier, 0, 45 x 0, 40m (2022)

RC (ZO mag’)
Photo: M. Nasser
Contact: https://www.facebook.com/mustafa.nasser.1293

A lire aussi: https://zoes.fr/2022/05/31/syrie-peinture-mustafa-nasser-lecume-des-nuits/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :