RDC / peintures et dessins / Monga Amole / CA TIENT DANS UN CARTON

Il est possible de mettre toute sa vie dans un carton. Ce qui vous arrive tient facilement à l’intérieur. Les livres, les lettres, les petits objets fétiches, que l’on plie avec soin, avant le déplacement. Monga Amole peint de cette manière sur des emballages. Il met sur cette surface ce qu’il voit du monde et qui lui tient à cœur. Il dessine la rue et les hommes de papier, les rues avec des affiches, les horaires des bus… Il met la vie. « J’ai commencé à dessiner tout enfant. Mes parents n’avaient pas les moyens de me donner des jouets. Le dessin me permettait de le faire. Je dessinais les aventures, les superhéros, les paysages, je dessinais tout ce que je pouvais. », explique-t-il aujourd’hui. Et il continue de le faire.

Sur ses papiers récupérés, Kinshasa se raconte. Et elle a beaucoup de choses à dire, pas toujours agréables. Monga Amole est un jeune homme conscient des lacunes qui creusent la ville, la défigurent, la paralysent. Et de ces mêmes absences qui empêchent l’humain de s’accomplir. « Je pense que la peinture doit fonctionner comme un révélateur. Seulement les adultes sont lourds. Ils préfèrent la musique et la bière, ils sont aussi trop occupés à chercher de quoi se nourrir que travailler pour le changement du pays. » Et il ajoute que tout le monde devrait s’y mettre, les militaires, le personnel de la santé, les peintres, unis dans un même ouvrage et une identique courage.

Dans ses derniers travaux, l’histoire qu’il raconte est complexe. Elle est à l’image de ce qui l’entoure. Ce n’est pas une narration linéaire, mais plutôt un roman qui part dans de nombreuses directions, ou une pièce musicale qui superpose les mélodies. C’est à la fois dans la maison et à l’extérieur, c’est dans le cœur et sur le bitume brûlant. Si vous regardez avec attention, il est possible que ce dessin vous en rappelle un autre. A quelques maisons de là, vit Andry Mputu, qui a une sensibilité très proche. L’un et l’autre posent des priorités similaires. C’est un peu normal qu’ils se suivent, L’un est le neveu de l’autre. Mais si Audry travaille des symboliques complexes et planétaires, Amole s’attarde aux choses quotidiennes. Celles qui tiennent dans un carton et qu’on transporte avec soi, jusqu’à la prochaine maison.

« Je pense que la peinture doit fonctionner comme un révélateur. Seulement les adultes sont lourds. Ils préfèrent la musique et la bière, ils sont aussi trop occupés à chercher de quoi se nourrir que travailler pour le changement du pays. «  Monga Amole 

,

RC (ZO mag’)
Photos: © Monga Amole
Contact artiste: https://www.facebook.com/messy.amole.98

Repères:
Amole est né en février 2002
Il a terminé ses humanités artistiques à IBA ( Institut des Beaux-arts), et poursuit aujourd’hui ses études à l’université.

Un commentaire sur “RDC / peintures et dessins / Monga Amole / CA TIENT DANS UN CARTON

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :