USA / Steve Cannon / A Gathering of the Tribes / PRÊTS À SAUTER

Dans les années 70, Steve Cannon se pose déjà la question du manque de visibilité pour les auteurs noirs américains. Il est lui-même écrivain, membre de la Umbra , un collectif d’écrivains noirs, et il crée alors avec Joe Johnson et Ishmael Reed, une maison d’édition indépendante axée sur la littérature multiculturelle. Ça s’appelle  » Reed, Cannon and Johnson », on y découvre de la SF black autant que des écrits militants. Et à cette époque, Cannon a aussi l’idée que le travail plasticien doit sortir de son ghetto.

Dans les années 1970, il a rencontré David Hammons et réalisé avec celui-ci des » mises en bouteille de la voix poétique » et des collections de dessins rendus virtuels par la destruction, mais dûment consignés et soigneusement décrits au préalable.

« Et s’il pensait que vous n’en faisiez pas assez, il se plaignait avec véhémence, parce qu’il ne tolérait pas la paresse. Ou l’hésitation.« 

« A Gathering of the Tribes » a ainsi vu le jour en 1990, d’abord comme périodique littéraire, puis comme soutien à la culture vibrante du Lower East Side. Le premier numéro est tiré à 1000 exemplaires sur une machine Xérox. Confidentiel autant qu’essentiel, puisqu’en deux ans à peine, la revue a considérablement grandi. Cannon voulait qu’elle devienne un espace multiculturel et multigénérationnel pour les amateurs d’art locaux et itinérants (*).

Dans un article qu’elle lui consacre, Melanie Maria Goodreaux (Tribes) le décrivait ainsi : « Il a vécu à l’intersection de la société littéraire de haut niveau et de l’East Village cool, ami et éditeur de personnalités comme Paul Beatty, Eileen Myles, Sun Ra. Mais il vous donnait un endroit où rester si vous étiez sans abri et prêt à aider, à servir de paire d’yeux de plus. Et s’il pensait que vous n’en faisiez pas assez, il se plaignait avec véhémence, parce qu’il ne tolérait pas la paresse. Ou l’hésitation. » Un texte fondamental sur la contreculture et le droit-devoir-combat pour la visibilité, de même que son rôle considérable dans la création communautaire. De très nombreux artistes s’en sont inspirés à l’image de Sun Ra Arkestra (1995), David Henderson, Chavisa Woods, John Farris, Bob Holman…

En avril 2014, l’organisation et Cannon ont été forcés de déménager et la galerie a été fermée définitivement. Même si sa santé allait en se dégradant, Cannon n’avait aucune intention de baisser les bras. Ni la cécité, ni les expulsions, ni la difficulté à se faire soigner, ne remettaient en question son engagement de parachutiste. Comme l’écrit si précisément Melanie Maria Goodreaux :

« En tant que parachutiste, votre travail consiste à sauter sans hésitation, à voler, à atterrir, à rouler, à tuer. Vous ne pouvez regarder que vers l’avant (…) Il voulait des mots pour voler, pour flotter hors de l’avion, pour atterrir partout où leurs chutes les emmenaient. La cécité n’a pas arrêté Steve ; elle l’a transformé en gourou qui offrait une économie royale d’échange :  » J’ai besoin de toi et tu as besoin de moi.  » , Melanie Maria Goodreaux (Tribes).

Cannon est décédé le 7 juillet 2019 d’une septicémie dans un établissement de soins infirmiers de la ville de New York à l’âge de 84 ans. De nombreux hommages lui seront rendus et ces deux journées au Whitney sont de ce nombre.

,

A Gathering of the Tribes, Whitney Biennal 2022, les 8 et 9 avril. https://whitney.org/events/a-gathering-of-the-tribes-marathon-reading-apr-8 (*)
A lire absolument: https://www.hauserwirth.com/ursula/26215-gathered-tribes-legacy-steve-cannon/
RC (ZO mag’)
Photos: DR, Tribes et Steve Cannon

2 commentaires sur “USA / Steve Cannon / A Gathering of the Tribes / PRÊTS À SAUTER

Ajouter un commentaire

Répondre à Roger Calme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :