Bénin / Peinture / Francel Dagbéto / un tableau… / CARTOGRAPHIE POUR UN MASSACRE

Cartographier est au commencement de beaucoup d’entreprises. Des gens s’en vont sur des bateaux et veulent voir de l’autre coté à quoi ressemble le monde. Sur ce rafiot, ils embarquent des géographes. Ces personnes établiront des cartes. Il en sera de même pour les botanistes, les spécialistes de l’humain et de l’animal, un géologue bien sûr, qui vont observer et tirer des conclusions. La cartographie est la première conclusion. Elle est spatiale et elle en appelle d’autres.

Francel Dagbéto aurait-il concu ces quatre mouvements de peinture, comme une métaphore de la cartographie? Une tentative de dresser un portrait objectif du paysage, en même temps que le drame qu’il contient. Aucune cartographie n’est innocente. Les siècles passent et l’on s’aperçoit plus tard quel en fut le coût, les victimes, et comment la trahison s’est opérée.

Comme il l’avait fait précédemment peint dans le tableau « Tête à tête », le peintre béninois met en place quatre réalités distinctes qui vont concerner quatre lieux (ou quatre instants) de la carte. Ici passe une route à demi-effacée. Ici, des larmes de sang ont coulé et là il s’agit d’un relief prometteur où les réserves sont immenses.

d’un relief prometteur où les réserves sont immenses.

Les quatres tableaux fonctionnent ainsi, dans une complémentarité du profit. Cartographier, c’est enfermer dans des lignes un paysage, une pensée, de contraindre une volonté, c’est le commencement, et ensuite les choses vont dans le sens voulu. Qu’elle soit froide et pour ainsi dire clinique, cette peinture jette un éclairage sur l’entreprise, telle qu’elle fut conçue à des milliers de kilomètres. Des géographes sont partis, puis des armées. D’autres lignes furent tracées, d’autres noms donnés. C’est écrit sur le tableau, et dans la transparence de celui-ci la couleur des larmes et le parfum du sang.

,

« Ce qui nous unit », quatre tableaux, 0, 40 x 0, 50m, technique mixte sur toile (2022)

Roger Calmé (ZO mag’)
Photos : ©Aris 2022
Contact : (20+) Francel Aris Dagbeto | Facebook

A lire aussi: https://zoesfr.wordpress.com/2022/02/15/linterview-a-la-une-benin-peinture-francel-dagbeto-hier-ou-demain-paroles-audibles-et-ecrites/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :