Bénin / Peinture / Francel Aris Dagbeto, un tableau… / DES MOTS QUI NOUS SONT NECESSAIRES

Ce sont quatre personnes dans quatre sentiments différents, mais qui doivent s’accorder une rencontre. C’est important qu’elles consentent des mots communs, une attitude qui les rassemblent, un temps qui leur appartiennent. Aris Dagbeto leur a proposé un lieu, qui est la toile. C’est un carré lumineux et gris, sur lequel beaucoup de choses sont passées. La toile est déjà une forme de conversation. Elle garde des traces d’avant, des bouts de phrases, des chiffres, des mises en garde qui clignotent. Rouges. C’est une toile à l’image de ceux qui vont être peints. Des êtres en (re) composition, qui ont besoin de se (re)trouver et d’en parler ensemble.

Aris Dagbedo n’est pas un homme dans la certitude. Il laisse à son envie, à son besoin, le temps de faire le tour, de regarder à l’intérieur et alentour. On sait que la figuration souvent l’ennuie, qu’elle réplique platement la réalité, et ce n’est pas de ce sentiment qu’il veut procéder. Pourtant, il revient ici à une figuration. Ces visages sont profondément concrets. Jamais ils ne l’ont été autant. L’urgence se lit dans les choses qu’ils échangent, dans les bouches, dans l’expression qui se tend vers l’autre. En annexe à ces quatre toiles, il cite d’ailleurs une phrase. Elle parle de la matière nécessaire, du mouvement qu’il faut au dialogue. Sans cela, nous allons à l’anéantissement.

Donc pour en revenir à ces quatre portraits de profil, le sentiment serait que la rencontre peut enfin poser des résolutions. A présent, les choses sont dites, malgré le grand poids qui se devine, dans l’épaisseur des enduits, dans le souvenir imprimé et la peinture ancienne, brune comme la terre et la peau. C’est un moment qui concentre et qui expulse. C’est un moment qui est le leur et que le peintre a rendu possible. Ce sont des mots dont il avait besoin pour aller plus loin dans la peinture.

« Tête à tête », tétraptyque  technique mixte, 0, 45 x 0, 45m (2022)
RC (ZO mag’)
Photo: ©Aris 2022
Contact : (20+) Francel Aris Dagbeto | Facebook

(*) « Ce n’est ni d’un tête-à-tête, ni d’un corps à corps que nous avons besoin mais d’un coeur à coeur » (Pierre Teilhard De Chardin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :