Togo / peintures / Pierre Segoh, un tableau… / SINISTRE PROGRAMME, COLLISION FRONTALE.

Bon sang, quelle fichue soirée ! Difficile de dire comment tout a commencé. Mais le résultat est là. A trois heures, ils sont sortis de la boîte et ont repris leur bagnole. L’autoradio est à fond. Une musique d’outre-tombe, un requiem pour un roi mort ou un rat, ce qui est en gros la même chose. Ils roulent, ils rentrent et ils sortent, de cette ville et de cette vie, dont ils ne sont que des passagers, dans l’inconscience d’eux-mêmes. Une fichue beuverie, un week-end quelque part sur la terre nocturne.

Festin ordinaire et autophage, dont nous sommes la mâchoire et l’aliment, vu par Pierre Segoh.

Il s’agit évidemment d’une piste et rien ne dit qu’elle recouvre l’exacte réalité. Toujours est-il qu’elle annonce vers quoi nous nous dirigeons. Dans la plupart de ses toiles récentes, Pierre Segoh entame un existentiel débat. Nous roulons à pleine vitesse au-travers d’un paysage sombre. En tout cas, nous n’avons aucunement les moyens de nous y retrouver. Il peut donc s’agir de l’individu, de la famille et de la société tout entière: le tableau (et beaucoup d’autres de la même série) annonce le chaos. Nos choix sont des membres coupés, des têtes manquantes, des convictions qui s’étiolent, et dont la mort fait son loisir.

Dans ce tableau, Pierre accumule les signes. On ne peut pas picoler de cette manière, s’adonner aux jeux de langues, tisser l’inepte, sans risquer la collision frontale. Bien sûr, à l’arrière du véhicule, la mort rigole et le pauvre conducteur, les yeux exorbités, est bien en mal de reconnaître le bitume. « Où allons-nous », disait de la même façon Mahmoud Baba Ly (Sénégal), le naufrage consommé, dans sa descente vers les grands fonds. Toutes vitres baissées, la peinture de Pierre Segoh fonce droit dans le mur, qui est aussi un relief corallien.

Beaucoup de critiques voient dans le travail une question permanente sur la vie. Et c’est tout à fait exact. Existentielle et sociale, à la façon d’un Césaire disent certains. Mais sans cesser son rapport (analytique) à la peinture et à la place référentielle du dessin. Parce qu’il multiplie, il abonde, il rend la nuit grouillante et le matin à peine plus brillant. C’est un dessin et un festin anthropophage. Nous avons perdu le combat et Pierre l’illustre, la main sur sa tête, en train de se demander où sont ses fichus comprimés.

« Le premier jugement », acrylique sur toile, 1, 70 x 1, 05m (2021)
Roger Calmé (ZO mag’)
Photos : © Segoh Pierre Akoété

« Cette chose m‘intéresse, parce que nous avons dessiné des dieux et au nom de ces dieux, nous faisons ce qui nous voulons. » P. Segoh

Repères:
Pierre Segoh est né le 21 décembre 1980, à Lomé (Togo).
Il vit et travaille à Lomé.

Expositions individuelles:
2021 : Journées portes ouvertes et expositions sur les nouvelles créations, à l’atelier .
2016 : « Rencontres Internationales des Peintres à Ouagadougou ».
2014 : l’Artiste sans Frontière – Atelier PIERRE SEGOH, Lomé (Togo).
2013 : Cité Internationale des Arts, Paris (France).
2012 : « le Big Bang » à l’institut français Lomé et à la galerie Cabinet de Curiosité, Lomé.
2011 : « Égoïsme humain », Institut française Bobo-Dioulasso (
2011 : « Égoïsme humain », Institut français, Lomé.
2009 : « L’homme », Goethe, Ouagadougou (Burkina-Faso).
2007 : « Trade mark », galerie Assafo, Lomé.
2005 : Participation au Festival Boulevard by Night- Cotonou (Bénin).

Récompenses:
2015 : Deuxième prix d’Afrique Art fair, Paris.
2013 : Lauréat du prix pour la Cité internationale des arts, Paris.

A lire aussi : https://zoesfr.wordpress.com/2021/08/16/togo-peinture-pierre-segoh-et-le-chaos-sera/

Un commentaire sur “Togo / peintures / Pierre Segoh, un tableau… / SINISTRE PROGRAMME, COLLISION FRONTALE.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :