Peinture, Un tableau...
Laisser un commentaire

Mali / AKAA 2021 / Plasticien / Amadou Opa Bathily, un tableau… UN JOUR, LE MONDE S’OUVRIRA.

Le début d’une histoire. Ou du moins l’idée que l’on fait, dans les premières lueurs du matin. Un enfant qui marche face au levant, les yeux remplis de scintillements. Dans un roman blanc, dans un roman noir, c’est ainsi que l’on peut imaginer les premiers pas, devant un paysage vierge de toute trace.

Pour ce tableau, Amadou Opa Bathily ne figure pas une scène particulière. L’enfant ne joue pas, il est dans l’illumination du matin, face au voyage qui commence. Opa Bathily est profondément attaché à la figuration de nos vies. Ses tableaux sont à chaque fois ancrés dans nos intimités quotidiennes. Il peut dépeindre la jalousie, l’envie, l’illusion et le désir, dans des scènes qui mettent en lumière cette fragilité de l’Homme.

Mais ici, l’assemblage (particules métalliques et vibratoires) est très différent. Dans son approche, il rappelle les œuvres de Mohamed Diabagaté (Mali), silhouette à contrejour. Aucune localisation n’est possible, aucun temps n’est indiqué : c’est ainsi que l’humanité dans sa multitude espère que la possibilité sera plus forte que le déterminisme.

Message optimiste donc ? Certainement. La vibration est apaisée, mais chargée d’une conviction. Moins extatique, moins mystique que chez d’autres, mais dans la volonté d’écrire (et de peindre, et de chanter), ce matin qui vient et vibre au bout de ses doigts.

,

« Le regard de l’enfant à l’univers « , collage tissu, fragments du métal, peinture acrylique sur toile. 1, 20 x 1, 20 m (2021). Les œuvres de A. Opa Bathily sont visibles à l’AKAA, stand d’African Arty (A8), du 12 au 14 novembre 2021. RC (ZO mag’) Photos: collection de l’artiste. https://africarty.com/artists/amadou-opa-bathily/

Laisser un commentaire