๐—•๐˜‚๐—ฟ๐—ธ๐—ถ๐—ป๐—ฎ-๐—™๐—ฎ๐˜€๐—ผ / ๐—•๐—œ๐—ฆ๐—ข ๐—ผ๐—ณ๐—ณ ๐—ฆ๐—ฐ๐˜‚๐—น๐—ฝ๐˜๐˜‚๐—ฟ๐—ฒ / ๐— ๐—ผ๐˜‚๐˜€๐˜€๐—ฎ ๐—ฆ๐—ฎ๐˜„๐—ฎ๐—ฑ๐—ผ๐—ด๐—ผ / ๐—Ÿ’๐—˜๐—ฆ๐—ฃ๐—ฅ๐—œ๐—ง ๐— ๐—จ๐—ฅ๐— ๐—จ๐—ฅ๐—˜ ๐—” ๐—ง๐—ข๐—ก ๐—ข๐—ฅ๐—˜๐—œ๐—Ÿ๐—Ÿ๐—˜

Il est toujours utile de se rapprocher des esprits. Au moment du dรฉsarroi, ou dans les affres de la jeunesse, ils apportent la cohรฉrence et l’aplomb. Posez alors la sculpture sur le sol et vous verrez qu’elle tient mieux. L’รฉquilibre lui est venu.

Il y a deux ans, au moment de la premiรจre รฉdition du Biso, Moussa Sawadogo avait exposรฉ une oeuvre trรจs imprรฉgnรฉe de cette volontรฉ du lien ancestral. Il le disait lui-mรชme, « ๐˜ฎ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฑ๐˜ช๐˜ฆฬ€๐˜ค๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ฆฬ๐˜ต๐˜ฆฬ ๐˜ง๐˜ข๐˜ฃ๐˜ณ๐˜ช๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ฆฬ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ข๐˜ท๐˜ฆ๐˜ค ๐˜ญ๐˜ฆ ๐˜ด๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ต๐˜ช๐˜ฆ๐˜ฏ ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ข๐˜ฏ๐˜ค๐˜ช๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ด. ๐˜๐˜ญ๐˜ด ๐˜ด๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ง๐˜ฐ๐˜ณ๐˜จ๐˜ฆ๐˜ณ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด. ๐˜๐˜ญ๐˜ด ๐˜ด๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ณ๐˜ต๐˜ฆ๐˜ถ๐˜ณ๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ญโ€™๐˜ฉ๐˜ช๐˜ด๐˜ต๐˜ฐ๐˜ช๐˜ณ๐˜ฆ ๐˜”๐˜ฐ๐˜ด๐˜ด๐˜ช. ๐˜‘๐˜ฆ ๐˜ฏ๐˜ฆ ๐˜ท๐˜ฆ๐˜ถ๐˜น ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ด ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ฃ๐˜ญ๐˜ช๐˜ฆ๐˜ณ ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ฆ ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ด๐˜ฐ๐˜ฎ๐˜ฎ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ง๐˜ช๐˜ญ๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ค๐˜ฆ๐˜ถ๐˜น ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ช ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ง๐˜ข๐˜ฃ๐˜ณ๐˜ช๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ฆฬ ๐˜ ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ฏ๐˜ข๐˜จ๐˜ข, ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ต๐˜ฆ๐˜ข๐˜ถ๐˜น ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ช ๐˜ข๐˜ง๐˜ง๐˜ช๐˜ณ๐˜ฎ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ญโ€™๐˜ข๐˜ถ๐˜ต๐˜ฐ๐˜ณ๐˜ช๐˜ต๐˜ฆฬ ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ค๐˜ฉ๐˜ฆ๐˜ง๐˜ด, ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ฑ๐˜ฆฬ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ช ๐˜ฅ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ฏ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ญ๐˜ข ๐˜ง๐˜ฆฬ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ฅ๐˜ช๐˜ต๐˜ฆฬ. » Et c’est cette inscription premiรจre, dans une รฉpoque trรจs tourneboulรฉe, qui lui semble la plus porteuse de sens.

En 2018, au contact des vieux fondeurs de Dapoya, il dรฉveloppait dรฉjร  des gestes riches, des associations du bois, de l’os et du mรฉtal, pleines de promesses. Tout juste, l’ensemble avait encore de la peine ร  trouver un langage commun. Au milieu de la phrase, se glissaient des mots qui รฉchappaient au vocabulaire.

Cette derniรจre annรฉe, Moussa Sawadogo s’est attachรฉ ร  rendre l’ล“uvre homogรจne. Il ne s’agit plus de rajouter des piรจces et de leur donner l’apparence du montage รฉquilibriste, mais de rassembler ses forces. Et รงa fonctionne trรจs bien, ร  l’image du « Poisson sacrรฉ », aussi complexe soit-il, animal associรฉ, la tรชte sรฉparรฉe du corps, mais capable d’affronter le flot sans boire le bouillon. Les esprits ont certainement apprรฉciรฉ, de mรชme que sa « Tรชte d’animal », qui a la tranquillitรฉ de la girafe, dans une savane rรฉsonante. Moussa saisit cette quiรฉtude du mangeur d’herbe, l’ล“il qui s’imprรจgne du vent et de l’ocre immense.

En parallรจle, sa peinture suit des principes de vie assez similaires. Le ciel se dรฉgage, et dans les intervalles que le travail creuse, le sentiment trouve une place, sans avoir ร  crier!

,

Spiritualitรฉ africaine et cohรฉsion sociale, avec Hamed Diero et Hamed Ouattara, Espace Hamed Ouattara, jusqu’au 31 octobre, Ouagadougou .https://www.facebook.com/BISO.OffRC (ZO mag’)Photos: Moussa Sawadogo et SHO.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnรฉes ci-dessous ou cliquez sur une icรดne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte WordPress.com. Dรฉconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte Twitter. Dรฉconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte Facebook. Dรฉconnexion /  Changer )

Connexion ร  %s

Site Web crรฉรฉ avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :