๐—ฅ๐——๐—– / ๐—ฃ๐—ฒ๐—ถ๐—ป๐˜๐˜‚๐—ฟ๐—ฒ๐˜€ / ๐—ฃ๐—ฎ๐˜๐—ฟ๐—ถ๐—ฐ๐—ธ ๐— ๐˜‚๐˜€๐—ผ๐—บ๐—ฏ๐˜„๐—ฎ, ๐˜‚๐—ป ๐˜๐—ฎ๐—ฏ๐—น๐—ฒ๐—ฎ๐˜‚…๐—–๐—˜ ๐—ค๐—จ๐—˜ ๐—’๐—”๐—œ ๐—ฉ๐—จ ๐—ฃ๐—”๐—ฅ ๐—Ÿ๐—” ๐—™๐—˜๐—ก๐—˜ฬ‚๐—ง๐—ฅ๐—˜

A un moment de sa vie, on se hisse sur la pointe des pieds pour voir les choses. De cette faรงon, il est possible de surprendre une rรฉalitรฉ, un visage, une intimitรฉ, qui sinon nous est interdite. C’est un peu de la mรชme faรงon que Patrick Musombwa a dรฉcouvert certains tableaux de Chรฉri Samba. « ๐˜ˆ ๐˜ค๐˜ฆ๐˜ต๐˜ต๐˜ฆ ๐˜ฆฬ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ฆ, ๐˜ซ’๐˜ฆฬ๐˜ต๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ณ๐˜ฆ ๐˜ข๐˜ถ ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ญ๐˜ญ๐˜ฆฬ€๐˜จ๐˜ฆ, ๐˜ขฬ€ ๐˜ญ’๐˜๐˜ฏ๐˜ด๐˜ต๐˜ช๐˜ต๐˜ถ๐˜ต ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฃ๐˜ฆ๐˜ข๐˜ถ๐˜น-๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜’๐˜ช๐˜ฏ๐˜ด๐˜ฉ๐˜ข๐˜ด๐˜ข. ๐˜—๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ด๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ฆ ๐˜ต๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ซ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ณ๐˜ด, ๐˜ซ๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ด๐˜ด๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ท๐˜ข๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ด๐˜ฐ๐˜ฏ ๐˜ข๐˜ต๐˜ฆ๐˜ญ๐˜ช๐˜ฆ๐˜ณ. ๐˜–๐˜ฏ ๐˜บ ๐˜ข๐˜ท๐˜ข๐˜ช๐˜ต ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ด ๐˜ข๐˜ค๐˜ค๐˜ฆฬ€๐˜ด, ๐˜ฎ๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ซ’๐˜ข๐˜ช ๐˜ฑ๐˜ถ ๐˜ท๐˜ฐ๐˜ช๐˜ณ ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ณ ๐˜ญ๐˜ข ๐˜ง๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ฆฬ‚๐˜ต๐˜ณ๐˜ฆ, ๐˜ฑ๐˜ญ๐˜ถ๐˜ด๐˜ช๐˜ฆ๐˜ถ๐˜ณ๐˜ด ๐˜ท๐˜ฆ๐˜ณ๐˜ด๐˜ช๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ค๐˜ฆ๐˜ต๐˜ต๐˜ฆ ๐˜ด๐˜ฆฬ๐˜ณ๐˜ช๐˜ฆ. » Il ne cache pas alors qu’une grande admiration lui est venue, une admiration si grande qu’il tenait ร  lui rendre hommage.

« …๐˜ฎ๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ซ๐˜ข๐˜ฎ๐˜ข๐˜ช๐˜ด, ๐˜ซ๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ด๐˜ฆ, ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ณ๐˜ฆฬ๐˜ง๐˜ฆฬ๐˜ณ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด ๐˜ขฬ€ ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ช๐˜ด๐˜ต๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ถ ๐˜Š๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต๐˜ช๐˜ฏ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ต. » ๐—ฃ๐—ฎ๐˜๐—ฟ๐—ถ๐—ฐ๐—ธ ๐— ๐˜‚๐˜€๐—ผ๐—บ๐—ฏ๐˜„๐—ฎ

Ceci dit, l’intention est double. « ๐˜‘๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ณ๐˜ด ๐˜ข๐˜ถ๐˜ด๐˜ด๐˜ช ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ค๐˜ฆ ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด๐˜ต๐˜ข๐˜ต ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ฆ ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ฏ๐˜ฆ ๐˜ง๐˜ข๐˜ช๐˜ด๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด ๐˜ซ๐˜ข๐˜ฎ๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ณ๐˜ฆฬ๐˜ง๐˜ฆฬ๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ค๐˜ฆ ๐˜ขฬ€ ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ล“๐˜ถ๐˜ท๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ข๐˜ง๐˜ณ๐˜ช๐˜ค๐˜ข๐˜ช๐˜ฏ๐˜ฆ๐˜ด. ๐˜•๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ข๐˜ท๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด ๐˜ท๐˜ถ ๐˜ฃ๐˜ฆ๐˜ข๐˜ถ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ฑ ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ค๐˜ฉ๐˜ฐ๐˜ด๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ด๐˜ถ๐˜ณ ๐˜ญ๐˜ข ๐˜‘๐˜ฐ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ฅ๐˜ฆ, ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฑ๐˜ฆ๐˜ช๐˜ฏ๐˜ต๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ฎ๐˜ฎ๐˜ฆ ๐˜ค๐˜ฉ๐˜ช๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ช๐˜ด ๐˜ก๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜จ ๐˜๐˜ข๐˜ฏ๐˜ป๐˜ฉ๐˜ช ๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ฉ๐˜ฐ๐˜ฎ๐˜ฎ๐˜ข๐˜จ๐˜ฆ ๐˜ขฬ€ ๐˜๐˜ข๐˜ฏ ๐˜Ž๐˜ฐ๐˜จ๐˜ฉ, ๐˜ฎ๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ซ๐˜ข๐˜ฎ๐˜ข๐˜ช๐˜ด, ๐˜ซ๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ด๐˜ฆ, ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ณ๐˜ฆฬ๐˜ง๐˜ฆฬ๐˜ณ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ด ๐˜ขฬ€ ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ช๐˜ด๐˜ต๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ถ ๐˜Š๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต๐˜ช๐˜ฏ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ต, » constate-t-il. Une pointe de dรฉpit (et d’incomprรฉhension) peut percer dans cette phrase.

Il y a quelques semaines, le peintre congolais remรฉdie ร  la cruelle absence. Cette sรฉrie au centre de laquelle s’ouvre une fleur rouge, est un hymne ร  la joie. La prรฉcision de la couleur, l’aplat lumineux qu’elle adopte, traduit un sentiment sans ombre, une joie pure et translucide. On a souvent qualifiรฉ le travail de Patrick Musombwa d’expressionniste, d’une abstraction pouvant rappeler Edward Munch ou encore Francis Bacon. Une fois encore, en rรฉfรฉrence ร  l’Occident. Et bien non! Aucun cri, aucun cauchemar, nulle distorsion de l’รขme. Au contraire, c’est une scรจne apaisante que suggรจre la toile. Par la fenรชtre ouverte, un matin lumineux, une belle tient ร  ses lรจvres des roses rouges (et un pinceau « sambiesque »!) . Le cadeau d’un(e) admirateur peut-รชtre. La promesse d’un rendez-vous.

,

RC (ZO mag’)
Photos P Musombwa et Najib Harred

Expositions collectives
2020: Africa Now, OpenArtExchange , Schiedam (Pays-Bas).
Mail Art International, Lieu dโ€™europe, Strasbourg (France).
2019: Galerie Guรฉrilla , Strasbourg .
2018: Festival Arsenik , Strasbourg.
2017: Symphonie des Arts de Kinshasa (RDC).
2016: Galerie Art de course, Strasbourg.
2013: Symphonie des Arts de Kinshasa.
2012: 14รจme Sommet international de la Francophonie, Kinshasa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnรฉes ci-dessous ou cliquez sur une icรดne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte WordPress.com. Dรฉconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte Twitter. Dรฉconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez ร  lโ€™aide de votre compte Facebook. Dรฉconnexion /  Changer )

Connexion ร  %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :