Mois: octobre 2021

𝗕𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮-𝗙𝗮𝘀𝗼 / 𝗕𝗜𝗦𝗢 𝗼𝗳𝗳 𝟮𝟬𝟮𝟭 / 𝗣𝗲𝗿𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝗻𝗰𝗲 / « 𝗡𝗼 𝗴𝗲𝗻𝗱𝗲𝗿 »𝗡𝗜 𝗣𝗟𝗨𝗦, 𝗡𝗜 𝗠𝗢𝗜𝗡𝗦…

Et vous, vous êtes qui ? vous êtes quoi ? Vous appartenez à quel camp ? Et pourquoi donc, vous ne portez pas le maillot ? Les couleurs, le drapeau et la carte avec la cotisation. Bon sang, vous allez répondre ? I

Mauritanie / BISO 2021 / Sculptures / Oumar Ball / CE QUE LE CIEL CREUSE DANS LA CHAIR

Il pourrait s’agir d’une volière immense, vaste comme la savane qui couvre tous les angles du paysage. Au milieu un arbre sec, et sur ses branches noires, sur l’armature métallique de cet arbre, un oiseau de très grande taille. Tout est démesure dans une mythologie. Les dimensions sont des millénaires et les ailes du rapace peuvent amener le crépuscule.

Tchad / Plasticien / Appolinaire Guidimbaye / AVANT QUE L’OCEAN NE SE TERMINE

Il est impossible que cette idée ne vienne pas à l’esprit. Vous marchez le long du rivage. C’est ici, dans ce ressac que la Terre croise tous ses éléments. L’eau, l’immensité de l’océan, celle du ciel et la terre. Appolinaire Guidimbaye vient d’un pays qui n’a pas d’océan, mais qui touche au désert.

𝗕𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮-𝗙𝗮𝘀𝗼 / 𝗕𝗜𝗦𝗢 𝗼𝗳𝗳 𝗦𝗰𝘂𝗹𝗽𝘁𝘂𝗿𝗲 / 𝗠𝗼𝘂𝘀𝘀𝗮 𝗦𝗮𝘄𝗮𝗱𝗼𝗴𝗼 / 𝗟’𝗘𝗦𝗣𝗥𝗜𝗧 𝗠𝗨𝗥𝗠𝗨𝗥𝗘 𝗔 𝗧𝗢𝗡 𝗢𝗥𝗘𝗜𝗟𝗟𝗘

Il est toujours utile de se rapprocher des esprits. Au moment du désarroi, ou dans les affres de la jeunesse, ils apportent la cohérence et l’aplomb. Posez alors la sculpture sur le sol et vous verrez qu’elle tient mieux. L’équilibre lui est venu.