Expositions et évènements, Formations et résidences
Laisser un commentaire

France / Rencontres Initiatives d’artistes en Afrique / Fondation Luois Vuitton / RETOUR PROGRAMME

Au moment où va s’achever la saison Africa 2020, il est intéressant de savoir comment des créateurs africains, des « chercheurs » d’art s’impliquent aussi en Afrique. En parallèle de leurs pratiques artistiques, ils sont nombreux à impulser (et développer) des projets de galeries, de musées, des résidences, des écoles, des biennales, dans des formats qui offrent des réponses appropriées à la réalité du Continent.

La fondation Louis Vuitton (Paris) éclaire six de ces programmes, initiés ces vingt dernières années. Cette rencontre permettra aux artistes fondateurs (Sammy Baloji, Moataz Nasr, Zineb Sedira, Dana Whabira, Aïda Muluneh et Barthélémy Toguo) de débattre des enjeux et perspectives de leurs différentes initiatives.

C’est aussi au village (ici Burkina Faso) que l’art s’approprie (ph C. Sawadogo)

Pour les présenter brièvement, Sammy Baloji explore le patrimoine culturel, architectural et industriel de la région du Katanga. Il est à l’origine de Picha asbl (Lubumbashi). En Ethiopie, Aïda Muluneh (Prix de l’Union européenne 2010 des Rencontres photographiques à Bamako), continue de promouvoir l’éducation et l’entrepreneuriat culturels, avec des institutions locales et internationales en Éthiopie et en Côte d’Ivoire. L’Egyptien Moataz Nasr est l’un des artistes panarabes majeurs. Sa production associe intimement la réalité quotidienne de son pays. Photographe algérienne, Zineb Sedira est à l’origine d’une résidence pour artistes à Alger, qui promeut le développement de la scène artistique contemporaine à Alger par les échanges et les collaborations interculturels. Présent à cette rencontre, Barthélémy Toguo (Cameroun) est l’initiateur de Bandjoun Station, inaugurée en 2013. Elle accueille en résidence artistes et chercheurs du monde entier. Peintre, architecte et animatrice culturelle, Dana Whabira vit et travaille à Harare (Zimbabwe). Elle a fondé en 2013 la radio Njelele Art Station, espace créatif expérimental, interdisciplinaire et indépendant.

Et pour mettre en forme cette rencontre, le regard d’Elvira Dyangani Ose, directrice du Musée d’art contemporain de Barcelone. Outre cette fonction prestigieuse, elle est également docteur en art (Cornell), a collaboré à d’innombrables publications sur la création contemporaine. Elle a également dirigé des départements d’art à New-York (Tate Modern), tenu le commissariat de la Biennale de Göteborg et conduit les Rencontres Picha de Lubumbashi (Congo).

Barthélémy Togho la station de Bandjoun, bande passante maximale.

Si vous n’avez pas le « loisir » d’être présent(e) à Paris, la Fondation Vuitton publiera au terme un numéro spécial du Journal de la Fondation avec la liste, la plus complète possible, des initiatives actuellement en activité.

24 septembre 2021 (14h 30), Fondation Louis Vuitton (Paris), sur réservation. https://www.fondationlouisvuitton.fr/fr/programme Roger Calmé (ZO mag’) Photos: Fondation Louis Vuitton et DR

Laisser un commentaire