Peinture
Laisser un commentaire

Cap-Vert / Tchalê Figueira, un tableau… / LES TOMBES ETAIENT OUVERTES

Il est rare que le peintre montre la guerre sous le soleil. Tchalê Figueira l’habille presque toujours de nuit. Dans cette obscurité qui est autant celle du dehors que du dedans, il place ses spectres. Les figures du massacre sont chez lui un groupe composite qui associe des militaires casqués, des morts en chair et (surtout) en os, et un vivant qui est celui qui conduit la bande. Un mec ordinaire.Mais Figueira ne s’arrête pas à la seule figuration du combat et du massacre tangibles. C’était déjà le cas dans « AmeriKKKa », « 𝘱𝘢𝘳𝘤𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘢 𝘨𝘶𝘦𝘳𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘢𝘶𝘴𝘴𝘪 𝘶𝘯𝘦 𝘤𝘩𝘰𝘴𝘦 𝘳𝘢𝘮𝘱𝘢𝘯𝘵𝘦. 𝘌𝘭𝘭𝘦 𝘦́𝘵𝘦𝘯𝘥 𝘴𝘦𝘴 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘪𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦𝘴 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭’𝘦𝘴𝘤𝘭𝘢𝘷𝘢𝘨𝘦, 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘢 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘳𝘢𝘪𝘯𝘵𝘦 𝘢𝘶𝘹 𝘱𝘦𝘶𝘱𝘭𝘦𝘴, 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭’𝘢𝘶𝘵𝘰𝘳𝘪𝘵𝘦́ 𝘥𝘶 𝘧𝘳𝘪𝘤 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘭’𝘪𝘮𝘢𝘨𝘦 𝘳𝘦𝘭𝘪𝘨𝘪𝘦𝘶𝘴𝘦. » Tchalê Figueira ne cache pas d’où vient sa colère. Elle porte le fusil, la mitre et le cigare de Wall Street.

« 𝘱𝘢𝘳𝘤𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘢 𝘨𝘶𝘦𝘳𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘢𝘶𝘴𝘴𝘪 𝘶𝘯𝘦 𝘤𝘩𝘰𝘴𝘦 𝘳𝘢𝘮𝘱𝘢𝘯𝘵𝘦. 𝘌𝘭𝘭𝘦 𝘦́𝘵𝘦𝘯𝘥 𝘴𝘦𝘴 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘪𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦𝘴 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭’𝘦𝘴𝘤𝘭𝘢𝘷𝘢𝘨𝘦, 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘢 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘳𝘢𝘪𝘯𝘵𝘦 𝘢𝘶𝘹 𝘱𝘦𝘶𝘱𝘭𝘦𝘴, 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭’𝘢𝘶𝘵𝘰𝘳𝘪𝘵𝘦́ 𝘥𝘶 𝘧𝘳𝘪𝘤 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘭’𝘪𝘮𝘢𝘨𝘦 𝘳𝘦𝘭𝘪𝘨𝘪𝘦𝘶𝘴𝘦. » Tchalê Figueira

Le tableau qu’il présente ici est à cette image: Un mort-vivant, deux agents de la police secrète, et le chef qui est un type ordinaire (votre voisin de palier ?). Ce pourrait être une ronde de nuit. La tournée des maisons, la chasse aux Juifs et aux infidèles. Ça pourrait être demain. C’est réel et c’est symbolique.

« War is stupid » est une série qui montre tous ces états de la terreur.  » 𝘑𝘦 𝘱𝘦𝘶𝘹 𝘭𝘢 𝘱𝘦𝘪𝘯𝘥𝘳𝘦 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘶𝘯 𝘧𝘦𝘴𝘵𝘪𝘯 𝘤𝘢𝘯𝘯𝘪𝘣𝘢𝘭𝘦, 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭’𝘢𝘯𝘦́𝘢𝘯𝘵𝘪𝘴𝘴𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦𝘴 𝘷𝘪𝘦𝘴 𝘴𝘰𝘶𝘴 𝘭𝘦𝘴 𝘣𝘰𝘮𝘣𝘦𝘴, 𝘮𝘢𝘪𝘴 𝘢𝘶𝘴𝘴𝘪 𝘱𝘢𝘳𝘤𝘦 𝘲𝘶’𝘦𝘭𝘭𝘦 𝘢𝘣𝘳𝘪𝘵𝘦 𝘢𝘶 𝘧𝘰𝘯𝘥 𝘥𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘥𝘦𝘴 𝘳𝘦̂𝘷𝘦𝘴 𝘥𝘦 𝘷𝘦𝘯𝘨𝘦𝘢𝘯𝘤𝘦 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘱𝘶𝘪𝘴𝘴𝘢𝘯𝘤𝘦. 𝘌𝘭𝘭𝘦 𝘭𝘦́𝘨𝘪𝘵𝘪𝘮𝘦 𝘤𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘢𝘷𝘰𝘯𝘴 𝘥𝘦 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘮𝘪𝘯𝘢𝘣𝘭𝘦, 𝘥𝘦 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘭𝘪𝘮𝘪𝘵𝘦́… 𝘌𝘭𝘭𝘦 𝘱𝘦𝘳𝘮𝘦𝘵 𝘥𝘦𝘴 𝘤𝘩𝘰𝘴𝘦𝘴 𝘤𝘰𝘮𝘮𝘦 𝘭𝘦 𝘵𝘳𝘪𝘰𝘮𝘱𝘩𝘦 𝘥𝘶 𝘱𝘳𝘰𝘧𝘪𝘵 𝘦𝘵 𝘭’𝘢𝘷𝘦̀𝘯𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘯𝘰𝘴 𝘱𝘳𝘰𝘥𝘶𝘪𝘵𝘴 𝘥𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘰𝘮𝘮𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯. » « War is stupid » (la guerre est stupide) et nous le sommes tout autant, de ne pas le comprendre. Aucune excuse, c’est un matin blême.

« Nocturno crioulo » ( canilinha, capotona, gongom, catxorrona) , 1, 40 m x 0, 95m, acrylique sur toile, 2021.
RC (ZO mag’)Photo: T. Figueira
A voir : https://www.facebook.com/figueirapaintigs
Contact: Kiunga Galerie 63, rue Raymond-Poincaré 33110 Le Bouscat.
galeriekiunga@gmail.com
Tél. : 06 62 90 79 71

Cette entrée a été publiée dans : Peinture

Laisser un commentaire