Ghana / Photographie / James Barnor/ LA VIE DE TOUS LES JOURS

Il y a deux ans encore, le nom de James Barnor demeurait ignoré du monde de la photographie. Des milliers d’images, prises entre Accra et Londres, des clichés qui couvrent soixante ans et qui sont restés dans ses tiroirs. En 2018 seulement, les Rencontres de Bamako lui ont rendu hommage.

Quand il achète en 1947 son premier appareil photo, l’image photographique se limite encore au studio. Parfois quelques piges pour la presse locale. Mais rien qui lui laisse supposer un jour voir son travail reconnu. «  Quand je suis revenu à Londres dans les années 1990, j’avais déjà plus de soixante ans, personne ne voulait embaucher un vieux photographe, » raconte-t-il dans une interview (*) aux Inrockuptibles. En 1990, à près de 70 ans, il travaille encore à l’aéroport d’Heathrow comme agent d’entretien.

« je me suis focalisé sur des reportages qui racontaient la vie des gens. »

Ses portraits de la jeunesse ghanéenne s’inspirent beaucoup de la photo de studio. Mais, à l’image des autres photographes comme Sidibé, Koudjina ou Da Silva, la rue lui sert de la même façon de théâtre. Il affectionne un goût tout particulier pour les objets emblématiques de l’époque. Une automobile, la terrasse d’un café, un angle de rue et des personnages posés. Le talent du photographe est ici de leur donner une expression assez particulière.

Barnor joue moins la théâtralité de ces acteurs qu’une forme de mélancolie. Les jeunes femmes se présentent à l’objectif très naturellement. Elles pourraient jouer de leur jeunesse et de leur beauté. Mais au contraire, dans leur expression, souvent passe une grande réserve, voire de la timidité.

Dans cette peinture de l’époque la jeunesse est souvent songeuse et les garçons élégants ont oublié de faire les fiers. C’est la vie de tous les jours. Comme il le disait lui même : « je me suis focalisé sur des reportages qui racontaient la vie des gens. »

RC (ZO Mag’)
Photos : © James Barnor

(*) https://www.lesinrocks.com/2017/12/08/arts/arts/entretien-avec-james-barnor-lun-des-plus-grands-photographes-africains/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :