Covid-19: ce que nous envoyons au pays

« Peut-être qu’à Marseille, c’est différent mais nous, on n’a pas d’agence ouverte et le bureau de poste a fermé. Comment je vais pouvoir envoyer de l’argent à la famille ? » Moussa, comme des dizaines de milliers d’autres, se pose la question depuis huit jours. Le ramadan approche et la famille au Sénégal a des besoins accrus.

Pour bien mesurer l’importance de ces transferts, il faut en mesurer le volume. Chaque année, plus de 10 milliards d’euros partent ainsi de France pour les pays du sud essentiellement. En 2019, les fonds envoyés par la diaspora dépassaient le total des investissements des entreprises étrangères dans leurs pays. Un exemple frappant, celui du Nigeria. Il y a deux ans, il a reçu 23,63 milliards de dollars de la part de ses migrants, soit en gros 83% du budget du gouvernement fédéral. En Afrique francophone, le Sénégal (2,4 milliards) devance le Congo démocratique (1,9). Le Mali a bénéficié d’environ 964 millions de dollars, soit 5,4 % du PIB du pays.

Le transfert par agence, même plus onéreux, reste le plus simple.
Cette source, le plus souvent destinée aux besoins domestiques, va donc brusquement tarir. La progression du Covid-19 a d’une part provoqué la fermeture des agences, mais aussi des petits commerçants « non essentiels » qui pouvaient assurer ce service. En région parisienne et dans d’autres villes importantes, les déplacements sont surveillés, ce qui rend plus difficile encore la recherche d’un éventuel guichet. C’est le cas pour Meriem. Elle travaille comme secrétaire dans une société d’assurances. « Les contrôles sont très stricts. Je ne veux pas faire de problème, je comprends très bien, mais ma mère attend au Sénégal. Ces 200 euros sont sa seule ressource. »

Si les envois d’argent ont pu être freinés par les frais élevés (jusqu’à 9% du montant), ces derniers ont encore grimpé ces dernières semaines. Et pour de nombreux étrangers, c’est le seul moyen de faire transiter les sommes. « Il y a bien l’ordinateur ou le téléphone, mais il faut avoir une banque au pays. Et puis c’est très compliqué. » Des manœuvres longues, qui aboutissent difficilement, des applis qui sont évidemment saturées, et au final, l’envoi ne parvient pas à son terme.

Au Nigéria, les transferts d’argent représentent près 83% du budget du gouvernement fédéral.

« Les contrôles sont très stricts. Je ne veux pas faire de problème, je comprends très bien, mais ma mère attend au Sénégal. Ces 200 euros sont sa seule ressource. »

En période du Ramadan, l’inquiétude risque donc d’être plus vive encore. Que ce soit à destination de l’Afrique du nord ou sub-saharienne, il est habituel que ces remises augmentent de plus de 50%. La semaine de Aïd El-Filtr, qui marque la rupture du mois de jeûne, est d’ordinaire la plus généreuse. La situation risque d’être différente cette année.

Pour dernière explication, l’activité économique ralentie aura également un lourd impact. En France les sociétés ont considérablement réduit leur production. Pour certains employés et ouvriers, la paye n’est plus assurée. C’est le cas de Maryvonne, qui travaille dans une agence intérimaire, sur des contrats longue durée. Elle ne touchera rien en avril, son salaire de mars a été pour partie réduit. L’angoisse est double.

En 2009, la crise économique avait provoqué un brutal ralentissement de ces remises de fond. Et l’impact au pays avait été durement ressenti. Selon la Banque mondiale, ce flux avait chuté de 20% en Égypte et au Maroc. L’argent n’est plus arrivé et ce sont les familles qui l’ont le plus durement ressenti. Celle d’ici et celles du pays.

R. Calmé
Photo DR

à lire aussi:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :